top of page
  • Photo du rédacteurFlorence

Ambiance joyeuse grâce à l’huile essentielle d’Orange douce !

Dernière mise à jour : 30 déc. 2017

Le zeste de l’Orange douce (Citrus sinensis) nous offre une délicieuse huile essentielle à adopter pour plusieurs raisons :

Et la première – en ces temps de fêtes -, c’est sa capacité à diffuser une atmosphère gaie et joyeuse. Que voulez-vous ! La réponse se trouve dans ses gènes, dans ses monoterpènes acidulés et peut-être même dans son identité d’agrume ! L’idéal est de la diffuser dans les pièces en suivant bien les instructions du diffuseur d’huile essentielle (en vente dans les boutiques bio, certaines pharmacies et parapharmacies, dans les magasins et sur internet).

Elle est calmante : très utile si votre esprit est agité, si vous faites des insomnies, si vous vous sentez anxieux ou nerveux. Certains aromathérapeutes n’hésitent pas à dire qu’elle agit comme un anxiolytique. – Mélangez 2 gouttes dans un peu d’huile végétale bio (noisette ou sésame par exemple) et appliquez sur le plexus solaire, l’intérieur des poignets ou sous la plante des pieds, matin et soir. Attention aux peaux sensibles et allergiques, ne jamais l’utiliser pure. – En diffusion atmosphérique dans un diffuseur électrique qui ne chauffe pas les huiles essentielles : matin et soir pendant dix minutes. Bon à savoir : cette utilisation est la plus conseillée.


Elle est digestive : elle soulage en cas de lourdeurs digestives, de ballonnements et autres troubles digestifs. Si les problèmes perdurent, consulter un médecin. – par voie orale : une goutte d’huile essentielle sur un sucre de canne ou dans une cuillerée de miel.


Précautions d’emploi : – A partir de 12 ans, ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante. – Photosensibilisante, elle engendre des réactions et des tâches si on s’expose au soleil après utilisation. – Elle peut irriter les peaux très sensibles, faites un essai sur le bras (diluée dans un peu d’huile végétale bio), avant de l’appliquer sur le visage ou le corps. – Choisissez-la toujours de qualité biologique ou estampillée « chémotypée » (H.E.C.T). – En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien, votre médecin ou votre phytothérapeute.


Merci à l'équipe de BienFaitspournous.com (Nathalie Giraud)

© Pixabay

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page